Pauvre Sassou : il a été accueilli au Caire par un simple ministre du tourisme

0
5283




S’étant s’auto invité au mini sommet sur la Libye organisé au Caire par le président égyptien qui assure la présidence de l’UA, Denis Sassou Nguesso a été accueilli à sa descente d’avion, par une simple ministre du tourisme dépêché d’urgence alors qu’elle visitait les pyramides.

Quand il quittait Brazzaville, comme d’habitude, il a perturbé la circulation et surtout bénéficié des honneurs inutiles de ses ministres, obligés de se poster à Maya Maya pour lui dire au revoir bien que parfois à contre cœur.




A son atterrissage au Caire, Denis Sassou Nguesso le matalana, s’attendait à recevoir les mêmes honneurs des égyptiens. Lui que se croit important, s’imaginait cogner sa tête à celle d’Al-Sissi une fois foulant le sol du pays arabe.

Peine perdue pour les photographes de Mpila, qui ont été étonnés et déçus de remarquer la présence de la simple ministre du tourisme égyptien venue accueillir le tyran d’Afrique centrale.

Les hauts parleurs de Mpila, ne vont pas faire croire qu’il n’y avait aucun autre ministre de rang supérieur pour attendre au pied de l’avion celui qui est censé être un acteur important de la crise libyenne.




Ce geste posé par Al-Sissi est un message fort à Sassou Nguesso qui se mêle de tout même quand on a pas besoin de lui. Diplomatiquement c’est un signe fort. Denis Sassou Nguesso a sans doute confondu l’inauguration des WC, des péages à un sommet aussi important piloté par un vrai homme fort qu’est Al-Sissi.