Pascal Ibata le général tribaliste et milliardaire qui ravit du matériel agricole des sudistes dans le Niari et la Bouenza

0
3107

Demain se tiendra un conseil à la Cour Constitutionnel pour tenter de sauver le général Pascal Ibata suite à la confirmation de sa condamnation par la Cour d’Appel. Usant de l’influence de son oncle Pierre Oba et de son appartenance au clan, le directeur de l’hôpital militaire qui est un grand affairiste a tenté de séquestrer un juge et son plaignant. Devant le procureur général, Pascal Ibata a lâché qu’un Nibolek ne peut jamais gagner un procès devant un Mbochis comme lui. Quelques magistrats Mbochis et proches du pouvoir veulent coûte que coûte sauver sa face.

Après avoir détourné tous les budgets alloués aux hôpitaux militaires l’ayant permis de se constituer un impressionnant patrimoine financier et immobilier, le général Pascal Ibata s’est lancé dans l’Agropastorale dans le Kouilou, la Vallée du Niari et Brazzaville.

A l’instar de tous les Mbochis du pouvoir qui sont très limités dans l’entreprenariat, le général Pascal Ibata se plaît à ravir du matériel agricole des sudistes afin d’éliminer toute concurrence. Au total, il a déjà ravi 40 tracteurs et 10 véhicules aux sudistes.

Traduit en justice par l’une de ses victimes, le général Pascal Ibata n’a pas supporté être condamné comme voleur usant les menaces et intimidation pour arriver à ses fins par le tribunal de Brazzaville.

Furieux, il a fait convoquer le procureur général et les juges par son oncle le ministre Pierre Oba. Au cours de cette rencontre, il ne s’est pas gêné de faire savoir qu’il était inacceptable que lui, un dignitaire Mbochis perde un procès face à un sudiste Nibolek.

Le professionnalisme des juges a pris le dessus sur les menaces du général Pascal Ibata qui tentait d’impliquer la politique tribale de leur pouvoir dans une affaire civile. C’est à la Cour constitutionnelle de façon très anodine, que les juges vont tenter de lui sauver la face.

Rappelons que c’est par décret n° 2021-547 du 27 décembre 2021 que le médecin général de brigade IBATA (Pascal), directeur central du service de santé, atteint par la limite d’âge de son grade, a été maintenu en activité en première section jusqu’au 31 décembre 2022.

Spécialiste dans les détournements , Pascal Ibata s’est acheté une maison à Créteil en France, 10 immeubles à Brazzaville, un domaine à Pointe-Noire, des hectares dans la Vallée du Niari et à Ignié dans le Pool. Dans notre prochaine livraison ce média reviendra sur plus de détails des agissements du général Pascal Ibata et surtout sa haine des sudistes bien qu’il exploite des terres dans le Kouilou et la Vallée du Niari.