P/Noire : un bailleur « mari de nuit » abuse de ses locatrices à Tchimbamba

0
1249

La révélation faite le jour par l’une des locatrices, à été une libération pour les 4 autres qui ont décidé de quitter cette parcelle située entre le Commissariat de Tampis et le rond point Tchimbamba sur la rue Nkikoussou 7. Agé de 80 ans, le logeur Mafouana Makosso et son épouse de 76 ans se transforment la nuit et mari et femme de nuit pour abuser sexuellement de leurs locataires. D’ailleurs l’une des conditions imposées aux prétendus locataires est d’être célibataire et jeune. “Ces deux sorciers ont besoin des énergies des jeunes pour s’en servir “confie l’une des locatrices qui a quitté cette parcelle.

Ancien Maire de PN et préfet de la Bouenza, le Sieur Mafouana Makosso à ses 80 ans s’est choisi le métier de sorcier en opérant loin de sa famille sur ses locataires. Tous les locataires qui sont passés dans cette parcelle se sont plains d’un même fait, la sorcellerie du couple logeur. L’un d’eux, militaire de la sécurité présidentielle à failli les bastonner en pleine journée quand ils ont voulu ensorceller son fils venu en vacances.
Une autre locatrice, ayant un chien a été priée de libérer la parcelle vu que son chien dérangeait les sorties nocturnes du couple.
“Ce papa sorcier a même fait de sa propre petite fille sa ménagère et lui verse son salaire difficilement” s’indigne une ex locatrice de cette parcelle.

Les faits
Tout éclate quand l’une des locatrices remarque son sexe mouillé chaque nuit en rêvant s’accoupler avec des hommes. S’étant réfugiée dans la prière, elle aura la révélation divine de tendre une embuscade au fameux mari de nuit entre 2h et 3h du matin, le moment préféré du vieux sorcier Mafouana Makosso.

Faisant semblant de dormir à ces heures, elle voit comment l’esprit de son logeur empruntant le visage d’un autre homme tente d’abuser sexuellement d’elle. Aussitôt, elle se met à prier et menace verbalement le sorcier qui s’en fuit. Le matin à son réveil quand elle vient annoncer à l’octogénaire Mafouana Makosso son déménagement pour le lendemain, ce dernier se fâche, se lève et s’y oppose avec ces phrases ” Non! Ce n’est pas possible ! Toi, tu ne peux pas sortir d’ici ! Ça ne se passe pas ainsi, tu dois me le dire deux mois avant. Non! Pas toi, tu as des liens avec nous! ” Une réaction qui a convaincue la locatrice d’être en face d’un sorcier. ” Il a réagi comme un homme dont la femme vient annoncer la rupture brusque “.

Le lendemain, quand la locatrice a vidé sa maison, Mafouana Makosso qui était pourtant présent s’est enfermé dans sa maison et a refusé de sortir pour faire le point quand la fille s’est pointée devant sa porte. Il a demandé à son neveu de jouer les intermédiaires, ce que la locatrice a refusé d’admettre, exigeant qu’il sorte. Mafouana Makosso n’est jamais sorti.

“La veille, on m’a prédit à la prière sur tout ce qui s’est passé ! Qu’il n’aura jamais le courage de m’affronter et de me fixer dans les yeux, vu que je l’ai découvert”. Pour la locatrice, quand elle payait le loyer, c’est lui qui prenait, maintenant pour faire le point, il m’envoie son neveu. Cette exigence sur sa présence a été déformée par le sorcier et son épouse comme un manque de respect de leur ex locatrice au point de tenter de la diaboliser et la prédire une mort avant 50 ans.

Revenue une semaine après pour faire le point sur sa caution, le vieux Logeur a de nouveau fui dans sa maison en voyant franchir le portail son ex locatrice. Il a refusé de sortir prétextant être sous la douche, déléguant la responsabilité à l’un de ses ouvriers. Insistant de voir son ex logeur, la fille, accompagnée de sa petite sœur est restée ferme.

Ayant peur de voir l’ex locatrice révéler dans la parcelle la véritable raison de son départ, l’ouvrier à joint au téléphone l’une des filles du logeur en France en dramatisant la situation afin qu’elle puisse convaincre la révoltée de s’en aller sous la promesse de régler sa caution de 130.000 frs dans les trois jours prochains jours.

Le logeur Mafouana Makosso qui n’a pas eu le courage d’affronter son ancienne locatrice se permet néanmoins de faire croire à ses filles et proches avoir été agressé et menacé par cette dernière. Pourtant toutes les fois que la fille est venue, il s’est enfermé dans sa maison, incapable de fixer sa victime dans les yeux.

Voulant jouer au sournois dans le but de la retenir dans la parcelle, le couple sorcier a tenté d’opposer une autre locatrice aux aux deux autres, la faisant croire être victime de leurs commérages. «  les deux filles là et notre ancienne ménagère faisaient le songui songui sur toi »… Trois jours après cette locatrice a quitté la parcelle pour les mêmes motifs que toutes les autres filles. Elle a même surpris une fois le vieux Mafouana Makosso entrain de flairer ses slips au séchoir.

La femme du logeur qui est femme des nuits des locataires masculins est aussi celle qui joue le rôle d’envoûter leurs finances. Sa technique consiste à faire croire aux locataires avoir besoin d’un billet de 1000 frs leur proposant de garder son billet de 5000 ou 10000 frs. Une fois ce billet dans vos mains et mélangé avec votre argent, l’esprit des dépenses vous habite. Ce constat a été fait par tous les locataires qui ont aussi remarqué la disparition incompréhensive de leur argent dans leurs maisons respectives.

Le vendredi 10 septembre dernier, un jeune venu de France dont la fiancée est gendarme a retiré sa caution de 240.000 frs versée la veille après avoir été mis au parfum du vrai visage du couple bailleur. Déjà lors de la visite de la maison, il a été tiqué qu’on lui impose d’être célibataire et jeune pour aspirer à louer dans cette parcelle.

Au retrait de sa caution, sa fiancée a été surprise de remarquer la présence d’une poudre blanche et des herbes sur les billets. En voulant savoir un peu plus, le bailleur lui a dit être venue retirer son argent et non poser des questions.