Congo:100000 doses de vaccin Covid à la poubelle faute de candidats

0
1363

Communication insuffisante, la population boude les vaccins !Le gouvernement se plaint chaque jour, de ce que la population ne se mobilise pas pour le vaccin. L’époque où nous nous sommes précités à nous faire vacciner est finalement révolue. Là, les vaccins traînent.

Le gouvernement risque de se retrouver avec 80.000 voire 100.000 doses de vaccin chinois avariés sous les bras dans quelques jours. Il y a quelques semaines, les stocks du vaccin russe, le Spoutnik V, étaient épuisés avant même que tous ceux qui avaient pris la première dose ne passent pour la deuxième. Les autorités ont dû commander un Spoutnik Lihgt pour durer plus longtemps, et ne pas être avarié.

Selon les observateurs, la communication et la sensibilisation ne sont pas au point fort. Les spécialistes ne sont pas associés, les leaders communautaires non plus.

Résultat : la population ne croit même plus à la présence de cette maladie au Congo, même les cadres civils. Les centres de prise en charge comme Leyeno ou le CHU, font peur à la prononciation même de ces noms. Les tests de masse tant promis en juin 2020 n’ont jamais eu lieu. Et tous les milliards engloutis dans cette affaire? Il y a un vrai challenge.

Pour inciter la population à respecter les mesures contre la Covid-19, les autorités appliquent parfois la force, les menaces, les privations. Avec seulement plus de 11.000 cas et 161 décès, on peut dire que le Congo s’en sort plutôt bien. Mais avec la réticence à la vaccination, le relâchement aux mesures sanitaires contre la Covid et l’arrivée de la saison sèche, on peut bien craindre le pire.

@Arsène SEVERIN