Mpaka : soupçonné de franc-maçon, un colonel menace d’arrestation une famille ayant refusé sa dot

0
5131

Accompagné de ses éléments, le colonel AP a débarqué à bord d’un véhicule de la police au domicile de la famille Louboto à Mpaka pour faire valoir sa capacité de nuisance. La veille lettre de demande en mariage lui a été renvoyée par la famille de sa fiancée qui s’oppose fermement à leur union. Âgé de 52 ans, l’officier de la police veut prendre comme deuxième femme Reich de 25 ans oubliant que les parents de cette dernière sont au courant du décès de sa maîtresse dans des circonstances obscures.

La famille Louboto a décidé d’envoyer leur fille au Cabinda chez sa tante pour l’éloigner du colonel AP. Après à peine six mois de relation sentimentale, cet officier a émis le souhait de prendre comme deuxième épouse Reich Louboto.

Il a fait parvenir à la famille de la fille une lettre de demande en mariage qui a été rejetée après les révélations troublantes sur la vie du colonel. La famille Louboto a appris qu’il y a un an, le policier venait de perdre sa seconde épouse dans ses circonstances obscures. La famille de cette dernière aurait même ravi le cadavre de leur fille et interdit le colonel d’assister à ses obsèques.

Selon les témoignages, le colonel AP serait un franc-maçon qui fait des sacrifices humains pour sa promotion professionnelle. C’est au regard de toutes ses révélations que la famille Louboto qui ignorait jusqu’alors de la relation entre leur fille et ce policier a renvoyé à ce dernier sa lettre de demande en mariage avec le motif que leur fille n’y était pas encore prête.

Dans la foulée, Reich Louboto a été envoyée au Cabinda, déclenchant ainsi la colère du colonel AP, qui a vu comment il perdait son gibier. Il a fait une descente musclée au domicile de la famille Louboto pour proférer toutes sortes de menaces en se vantant de son grade et de ses moyens financiers.

Gardant son calme, monsieur Louboto n’a pas mâché les mots en faisant comprendre à l’officier qu’il n’est pas de son intérêt de se marier à une femme dont toute la famille s’oppose. « Vous nous menacez, mais c’est peut-être Dieu qui vous épargne d’un danger ! Vous avez de l’argent et le pouvoir et il ne vous sera pas difficile de trouver une autre femme qui vous conviendra»