L’Upads invite le gouvernement à sensibiliser la population sur la vaccination volontaire

0
327

Le secrétaire national chargé à la communication des médias, des nouvelles technologies de l’information (Nti) et porte-parole de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads), M. Sidoine Romaric Moukoukou, a appelé, le 8 novembre à Brazzaville, le gouvernement, la classe politique et la société civile à faire une large sensibilisation sur la vaccination volontaire précédée d’un bilan de santé.

Ce parti de l’opposition a lancé cet appel dans sa déclaration sur la situation sociale et sanitaire, politique ainsi qu’économique et financière du pays.

Parlant de la situation sanitaire, M. Moukoukou a dit que le Congo a enregistré  une flambée de cas de Covid-19, avec un taux de positivité de 12,4% et un taux de létalité de 2,2% dans la période du 1er au 18 octobre 2021. Ainsi, au regard de ces données, a-t-il dit, l’Upads en a appelé au renforcement de la stratégie de la lutte contre cette pandémie.

Dans cette optique, cette formation politique a suggéré au gouvernement de décréter la gratuité des tests Pcr, en vue de permettre l’accès au plus grand nombre de concitoyens de bas niveau social.

Par ailleurs, l’Upads a appelé les Congolais et ses militants à redoubler de vigilance et à la prudence pour se prémunir contre ladite pandémie.

Quant au social, ce parti a déploré le fait que les retraités soient encore dans une situation difficile. «Face au devoir républicain, l’Upads reste disponible pour apporter sa modeste contribution dans la résolution de cette épineuse question», a dit M. Moukoukou.

Concernant la situation politique, relativement aux prochaines élections législatives et locales, le porte-parole de l’Upads a invité le gouvernement à œuvrer pour l’implication de toute la classe politique.

S’agissant de la situation économique, il a relevé que malgré l’optimisme affiché par le gouvernement lors de la présentation du projet de la loi de finances exercice 2022, le pays subit encore les effets de la conjecture internationale caractérisée par la persistance de la crise sanitaire qui n’en finit pas de déstabiliser l’économie à l’échelle mondiale.

(ACI/Kesnov Medurin Ngouolali)