Le pouvoir de Brazzaville oblige les pasteurs évangéliques du pays à adhérer à la franc-maçonnerie

0
2637

La Grande Loge du Congo qui est la référence spirituelle du régime de Brazzaville ambitionne de contrôler le monde de la spiritualité diabolique intégralement. Pour ce faire, l’ordre a été intimé à tous les pasteurs évangéliques qui exercent sur le territoire de faire allégeance à la franc-maçonnerie s’ils veulent continuer dans leur business. Ainsi, ils pourront utiliser leurs églises pour endoctriner un plus grand nombre des congolais afin qu’ils deviennent des soumis incapables de se rebeller contre le pouvoir.

C’est dans un circulaire interne daté du 6 janvier 2024 que le grand maître Jean Dominique Okemba a instruit à ses subalternes de transmettre à tous les pasteurs évangéliques exerçant au Congo la décision de la Grande Loge du Congo de réunir autour d’elle toute la meute spirituelle du pays.

Le but de cette insolite décision des francs-maçons du Congo est de contrôler tous les pasteurs du pays afin de les utiliser en leur faveur. Sous couvert de prêcher la parole divine, ces pasteurs seront des messagers de la Grande Loge du Congo dans leurs assemblées d’où ils auront la mission de coopter un plus grand nombre des fidèles.

La règle principale de la franc-maçonnerie congolais étant la soumission et fidélité à l’obédience, avoir un grand nombre des fidèles est une garantie de survie de leur pouvoir.

Conscient de l’aveuglement de la population envers les églises de réveil, le grand maître de la Grande Loge du Congo fonde ses espoirs sur ces pasteurs pour avoir du monde dans sa poche.