Le pasteur Léon Ibombo critique une prophétie de sa propre église lui demandant de quitter le gouvernement

0
1902

Avant d’être ministre de la république, Juste Léon Ibombo s’était réfugié dans la Bible après la trahison de son épouse avec son cousin Edgar Nguesso. Pour la circonstance à l’instar de tous les escrocs de la Bible, il s’était autoproclamé Pasteur évangéliste. C’est à Poto Poto dans le troisième arrondissement de Brazzaville que son église « Assemblée Jésus Christ est vivant » a vu le jour. On apprend avec étonnement que le pasteur Juste Léon Ibombo critique une prophétie venant des fidèles de son église lui demandant de quitter le gouvernement. Lui qui est pasteur émet des sérieux doutes sur la volonté de Dieu.

Le ministre des PTT, Juste Léon Ibombo ne cesse de répéter que c’est Dieu qui a voulu qu’il soit au gouvernement et que la prophétie lui demandant de démissionner ne viendrait pas de lui mais de Satan. « Ibombo est un farceur…Quand il s’agit d’autres prophéties, il les attribue à Dieu, mais bizarrement celle qui demande son départ du gouvernement est satanique» s’étonne un fidèle de cette église.

Il est claire qu’à l’instar de la majorité des hommes dits de Dieu, Juste Léon Ibombo est aussi un profiteur de la naïveté des congolais sur la religion. Comme l’a su bien le dire un fidèle, s’il était vraiment un serviteur de Dieu, il n’aurait jamais critiqué sa prophétie lui demandant de quitter le gouvernement et de s’adonner exclusivement à l’évangile.

Depuis la divulgation de cette prophétie, le pasteur Juste Léon Ibombo n’est plus en sainteté avec les fidèles par qui Dieu est passé. Il ne cesse de répéter que souhaiter son départ du gouvernement est être contre lui et lui vouloir du mal. « Cette prophétie n’est pas de Dieu et tout ce qui n’est pas de Dieu est à éloigner de soi » explique-t-il.

Il sied de rappeler que son entrée au gouvernement sa situation sociale a radicalement échangé et il peut désormais tout se permettre même avoir des femmes qu’il ne rêvait jamais approcher.