Le général Pascal Ibata condamné à 600000frs d’amende pour tribalisme contre les sudistes et vol à l’arraché.

0
3766

C’est le verdict prononcé par les magistrats de la Cour constitutionnelle suite à la requête du fameux directeur de l’hôpital militaire qui croyait trouver gain de cause en se basant sur l’ethnie du président de la dite cour Mbochis comme lui. Une affaire pourtant déjà tranchée par la cour d’Appel et qui lui était défavorable. Les juges de la CC lui ont reproché de les mêler à ses bêtises d’où cette condamnation à trois mois de prison avec sursis assorti d’une amende de 600000Fcfa. Rappelons que le général Pascal Ibata était poursuivi pour vol à l’arraché des engins agricoles des sudistes dans la Vallée du Niari.

Les juges de la cour constitutionnelle ne se sont pas laissés emporter dans la folie tribaliste du général Pascal Ibata, directeur de l’hôpital militaire de Brazzaville, poursuivi en justice pour vol avec violence des engins agricoles dans les pays du Niari.

Pascal Ibata n’a pas voulu admettre sa condamnation par la cour d’Appel et a voulu impliquer la cour constitutionnelle dans une affaire pénale. Mais lorsqu’on sait que certains tribalistes Mbochis dirigent le Congo dans la confusion totale, rien n’étonne.

Malheureusement pour ce général médecin, le bon sens a pris le dessus et les juges de la CC ont dit le droit. Pour avoir voulu les entraîner dans la cacophonie en se basant sur proximité régionale avec certains membres de la CC, Le général Pascal Ibata a été condamné à trois mois de prison avec sursis assorti d’une amende de 600.000 frs.

L’ordre lui a été aussi intimé de rendre les 40 engins agricoles volés aux sudistes dans la Vallée du Niari.