Le dg de télé foufou a exigé « dober » d’abord une journaliste avant de la céder un espace

0
2904

Comme ils ont été formatés dans leur pouvoir, les responsables ne se basent plus sur des compétences dans la collaboration professionnelle. Le clientelisme , accointances et surtout promotion de canapé ont été mis en vogue. C’est ce que dénonce une journaliste qui a contacté le directeur général de Télé Congo, André Ondélé pour une collaboration. Sans froid aux yeux alors qu’ils discutaient autour d’un pot, André Ondélé a demandé à la femme de passer avant tout dans son lit avant de se voir autoriser une tranche sur la télévision nationale. C’est ainsi que fonctionne le pouvoir de Brazzaville.