Le député Kignoumbi Kia Mboungou expose sa nudité dans un groupe whatsapp

0
1634




Député de Sibiti dans la Lekoumou et ancien candidat malheureux à la présidentielle, Joseph Kignoumbi Kia Mboungou a été victime de son ignorance du fonctionnement des réseaux sociaux. Sans doute en conversation chaude avec l’une de ses nombreuses maîtresses, il a appuyé sur le mauvais bouton et a envoyé la photo de son petit pénis dans le groupe whatsapp des députés de la république. Un autre politicien qui suit les pas du très professionnel Thierry Moungalla, son frère de Sibiti. Les députés en ligne ce jour ont pu apprécier l’état du pénis de leur doyen en chaleur.




Qui peut se plaindre de la dépravation des mœurs au Congo, si les autorités sont les principaux pervers avec un pouvoir financier excellent ? Un voleur ne peut combattre ses amis voleurs. Après Thierry Moungalla, actuel ministre porte parole du gouvernement qui adore exposer sa quéquette sur la toile, le tour est venu à un autre de le faire.




Joseph Kignoumbi Kia Mboungou, cet ancien cadre de l’UPADS qui fait semblant d’être opposant et éternel candidat malheureux aux présidentielles, a surpris plus d’un député du parlement abonné au groupe whatsapp dont ils sont membres. Déjà, on se demande quelle l’utilité de ce groupe quand on sait à quoi servent réellement les députés au Congo. A rien !

Le député de Sibiti a balancé sans le vouloir la photo de son petit pénis dans le groupe créant la stupeur des autres membres. « J’ai cru un moment entrain de rêver avant de me rendre compte après échange avec d’autres parlementaires de la réalité » affirme un jeune député dans une audio circulant sur les réseaux sociaux.




« Ces vieux-là ne vont plus changer, toujours dans la bêtise et la perversion ! Comment peut-il, lui qui est un responsable s’adonner à ce genre de choses ? Au moins, nous le tenons et balancerons cette photo le moment opportun pour le clouer » renchéri un autre député.

Mais, en réalité, la photo du petit pénis de Kingoumbi Kia Mboungou a déjà fuité et par respect à ce père de famille, ce média s’abstient de servir de relai. Les députés membres de ce groupe prouvent aussi par ce geste ne pas être des hommes d’État capables de garder des secrets politiques.