Le congolais Gildas Vieira sera-t-il le Barack Obama de France en 2022 ?

0
518

Le natif de Brazzaville Gildas Vieira est candidat à la présidentielle de 2022 en France. Le leader du mouvement citoyen « La France autrement«  est en tournée en Afrique pour une opération séduction entamée la semaine dernière en République du Congo, son pays natal. 

Né le 19 septembre 1974 en République du Congo et résidant en France depuis l’âge de 11 ans, Gildas Vieira voit grand dans son pays d’accueil. L’ancien maire adjoint à la Mairie de Blois, en France et conseiller communautaire de l’agglomération Agglopolys (2014-2020), Gildas Vieira, nourrit l’ambition de devenir le prochain locataire de l’Elysée, succédant ainsi à Emmanuel Macron en avril 2022.

Ce qui fera de lui, le premier noir à briguer la magistrature suprême en France comme ce fut le cas aux Etats Unis d’Amérique lors de la présidentielle de 2008 avec Barack Obama.

L’annonce a été faite le 18 août dernier par celui qui a vécu au mythique quartier de Poto-Poto, dans le troisième arrondissement de Brazzaville avant de s’installer en France en 1985 avec ses parents. 

Pour ce faire, Gildas Vieira a entamé sa tournée africaine par Brazzaville où il a notamment présenté les grandes lignes de sa politique internationale figurant dans son programme de société à la chaîne nationale le 27 août dernier. 

Dans sa vision, Gildas Vieira entend entre autres aborder les questions de fond de la relation « France-Afrique”.

« J’oserai aborder les sujets de fond, et ces sujets de fond, c’est la question du Franc CFA, il va falloir en parler, il y a la question de l’immigration, il va falloir en parler, il y a la question de la dette africaine plus globalement, il va falloir en parler. Et s’il y a une personne qui peut rassembler les peuples et qui peut parler de ces questions… je pense que je suis cette pierre angulaire« , a-t-il garanti.

Une noble ambition mais qui se présente tout de même complexe. L’ancien joueur des Diables Rouges du Congo doit obtenir 500 parrainages dans 25 communes différentes afin de valider sa candidature. Un défi majeur avant l’heure lorsqu’on sait que c’est souvent à ce stade du processus préélectoral qu’échouent plusieurs aspirants à la magistrature suprême en France. 

Dans le même esprit, Gildas Vieira a demandé aux personnes de bonnes volonté de soutenir sa candidature en faisant un don de 1 euro, soit près de 650 de francs à l’adresse suivante : www.lafranceautrement.fr

En rappel, Gildas Vieira avait soutenu la candidature d’Emmanuel Macron à la présidentielle de 2017, avant de prendre ses distances notamment sur les questions de la politique de santé publique et les mesures fiscales prises par le gouvernement de l’ancien premier ministre, Édouard Philippe. Il avait en février 2019, fait polémique en défilant en tant qu’élu local, aux côtés des Gilets Jaunes à Paris, en France.