Lâché par les francs-maçons, le vice maire de Brazzaville, Guy Marius Okana en fuite

0
2321

Son juge lui a décerné un mandat d’amener

Dénonciation, interpellation à la Centrale d’intelligence et de Documentation (CID), présentation devant le Procureur de la République qui l’inculpe à première vue.

Affaire savamment médiatisée, même sur la télévision nationale qui a souvent de la grelotte en traitant de tels sujets visant les autorités. Au contraire, les journalistes de Télé Congo traitent librement ce sujet, choisissant les mots agressifs, que ceux de la presse privée.

Tout se passe comme dans un film. Vite et précis. Le vice maire de Brazzaville, poursuivi pour les actes de pédophilie sur sa propre belle fille de 17 ans, n’a pas le temps de respirer. Guy Marius, à vrai dire, ce sont là les signes qui ne trompent jamais. Vous êtes cuit !

Lundi, le vice maire qui risque sa déchéance, devrait se présenter devant son tout nouveau juge, Alphonse Dinar Moubanga-Mokondzi. Absent à ce premier jour d’assises, un mandat d’amener lui a été décerné. Jusqu’à la fin de l’audience, Guy Maruis Okana n’a pas été ramené.

Connaissant son sort scellé, l’ex-casseur des étalages de commerce sur les trottoirs de Brazzaville a-t-il choisi de se cacher ou d’être fugitif ? La prochaine audience au palais de justice nous le dira.


© Arsène SÉVERIN