La BAD soutient la diversification économique de la République du Congo avec un prêt de 92 Millions d’Euros

0
804

Ce vendredi 17 novembre, le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a annoncé l’approbation d’un prêt substantiel de 92 millions d’euros à la République du Congo. Cette initiative marque le lancement de la première phase du Programme d’appui à la diversification économique, une étape cruciale pour renforcer la résilience de l’économie congolaise et réduire sa dépendance au secteur pétrolier.

Un vent de changement économique souffle sur la République du Congo, alors que la Banque Africaine de Développement (BAD) a annoncé un soutien financier majeur. Avec un prêt de 92 millions d’euros approuvé ce vendredi 17 novembre, la BAD donne le coup d’envoi à la première phase du Programme d’appui à la diversification économique.

Serge N’Guessan, directeur général de la Banque africaine de développement en Afrique centrale, a souligné l’orientation stratégique du programme.

“La mise en œuvre du programme se concentrera sur l’efficacité des investissements publics et la modernisation de la gouvernance des entreprises publiques. Il contribuera à diversifier l’économie congolaise et à promouvoir les secteurs productifs en renforçant les facteurs de compétitivité et en valorisant les ressources naturelles qui ont été relativement négligées jusqu’à présent”, a-t-il déclaré.

La discipline budgétaire occupe une place centrale dans ce programme, visant une gestion plus efficace et transparente des ressources publiques, en particulier des investissements publics. La gouvernance des entreprises publiques sera également améliorée, mettant l’accent sur la viabilité financière. Les résultats escomptés incluent le renforcement de l’efficacité des investissements publics, la modernisation de la gouvernance des entreprises publiques et une révision du Code des marchés publics pour garantir davantage d’efficacité, de concurrence et de transparence.

Au-delà de ces objectifs, le programme vise à soutenir la diversification économique, renforçant la compétitivité de la République du Congo en améliorant son environnement des affaires. Des réformes dans le secteur électrique seront également appuyées, tout comme le développement des secteurs productifs, faisant écho à un engagement continu en faveur de la croissance durable.

En juin 2023, le portefeuille actif du Groupe de la Banque africaine de développement au Congo se composait de 10 projets, témoignant d’un engagement total de 344,9 millions d’euros. Ce nouveau prêt illustre la ferme volonté de la BAD d’accompagner le Congo dans sa quête d’une économie diversifiée, résiliente et compétitive sur la scène internationale.