Kouilou: Conkouati, une zone touristique inexploitée

0
401





Cette zone faite de forêts, lacs, lagunes et plage de sable fin peut devenir, avec des décideurs visionnaires; un pôle touristique de premier plan et une source de devises pour la région du Kouilou: Si seulement le conseil départemental débattait librement des choix économiques et de construction d’infrastructures de développement selon les priorités.




Le tourisme vert, a le vent en poupe; juste de l’autre côté de la frontière, le parc de Loango au Gabon est mitoyen au notre Conkouati Ndouli. le directeur départemental du tourisme devait avec son homologue gabonais mutualiser les moyens pour rendre attractive à l’international, grâce aux espèces animales rares et endémiques et qui ne connaissent pas les frontières qui s’y trouvent. Ce sont les mêmes troupeaux d’éléphant et de hoiries et chimpanzé qui vont de part et d’autre de la frontière. cette destination riche, équipée en structures d’activités de plaisance et de plein air…. sports nautiques, pêche sportive, randonnée pédestre ou motorisée, rallye et safari…

Doublé d’une piste d’aéronef à cet endroit, entre la ville gabonaise de Port Gentil et Pointe noire la capitale économique du Congo fera de cette future communauté d’agglomération de Nzambi-conkouati une ville nouvelle surtout un important village touristique.
Pourquoi le développement de nos territoires ne se voient qu’à l’aune de Brazzaville?
D’où la nécessité d’opter pour le fédéralisme par un transfert des pouvoirs décisionnaires vers des entités de proximité.




La construction d’une piste d’atertissage pour les vols de charters et un pont vers l’embouchure rétrécit de la lagune arrimera les deux parties du parc séparées par de rivières et lacs…
la région du Kouilou à un fort potentiel dans l’industrie touristique avec la réserve de la biosphère de Dimonika que les chercheurs d’or chinois dévastent
les alentours des lacs Nanga et Cayo, traversés par la Loemé jusqu’à son embouchure de Malonda…..

Sans parler de l’embouchure de bas Kouilou jusqu’aux canyon de Sounda. les majestueuses chutes dans la forêt du Mayombe.
Les gorges de Diosso, le grand séminaire de Louango, la statue de monseigneur Carrie et l’allée des manguiers centenaires de la route des esclaves. lieu de mémoire et de douleur. comme Gorée, Ouidah, Zanzibar… à exploiter !

Massi Mou Semou Semene Massi