Kinshasa: un jeune de 27 ans épouse une femme de 68 ans

0
1291

Leurs images ont inondé les réseaux sociaux. Il s’agit du mariage civil d’un jeune homme de 27 ans avec une femme de 68 ans, célébré le lundi 11 septembre à la maison communale de Limete. D’après Isaac Mukebdi, bourgmestre adjoint de cette municipalité, il n’y a pas de fait insolite car il n’y a pas violation de la loi.

Le bourgmestre adjoint confirme que le mariage a été célébré par le numéro 1 de la commune de Limete et que le couple avait rempli les conditions légales du code de la famille.

«Je ne sais pas pourquoi on appelle ça un fait insolite. De par la loi, le mariage civil est défini comme étant un acte public et solennel par lequel un homme et une femme se prononcent après des formalités précises au cours d’une cérémonie devant l’officier civil. On n’a pas défini l’âge de l’homme ou de la femme», a-t-il précisé. 

Bien que le mariage n’a pas eu lieu en violation de la loi, Isaac Mukendi estime que le législateur congolais a tenu compte des valeurs congolaises.

«Les lois sont l’émanation du législateur et tiennent compte de nos valeurs congolaises et africaines. Selon le code de la famille, la personne doit avoir au moins 18 ans . Puisqu’on n’a pas violé la loi, je ne vois pas pourquoi cela serait un problème parce que la loi interdit les mariages des mineurs», a-t-il poursuivi.

Ce mariage a suscité l’indignation de plusieurs internautes sur les réseaux sociaux, certains le qualifient d’une œuvre de la sorcellerie et d’autres comme un mariage d’intérêt matériel.