Humilier le pédophile Guy Marius Okana alors que Sassou a fait un enfant avec la fille d’Antou

0
2360

Alors que l’ancien directeur du CEG Nganga Edouard a été jeté en prison pour les mêmes faits par le même procureur de la république, le vice maire de la ville de Brazzaville a été remis en liberté bien que sous contrôle judiciaire. Pour André Oko Ngakala, procureur de la république, il était difficile d’envoyer en prison l’un de leurs Guy Marius Okana, pour avoir abusé de sa fille adoptive alors que leur parrain Denis Sassou Nguesso a fait un enfant avec la fille de son épouse au su et vu de tout le monde.

Présenté devant le procureur de la république pour des faits de pédophilie et d’inceste sur sa propre fille. Guy Marius Okana, vice maire de Brazzaville et membre du clan Mbochis a été remis en liberté devant les cameras. Une humiliation qui passe très mal parmi les francs-maçons dont certains s’en prennent à Oko Ngakala.

Le procureur de la république a appris que cette humiliation faite à Guy Marius Okana était aussi une attaque direct au chef de l’État Denis Sassou Nguesso, dont les appétits sexuels pour ses nièces et filles de ses nombreuses maîtresses ne sont plus à démontrer.

A l’instar du vice maire Guy Marius Okana, Denis Sassou Nguesso entretenait une relation sexuelle avec Blandine Malila, fille de son épouse Antoinette. De cette relation est né Vangsy Goma, aujourd’hui nommé conseiller à la présidence de la république.

Au sein du clan Mbochis, ils sont nombreux qui font la même chose que Guy Marius Okana, d’où leur colère contre le procureur de la république pour la médiatisation de la comparution.

Sur la promesse de l’établissement d’un passeport et d’un voyage en France, Guy Marius Okana en a profité pour faire de sa fille une maîtresse de plus « Ku dia Nsunsu, ku dia méki ». On apprend que le ministre Raymond Mboulou, un autre pédophile aurait instruit aux services d’immigration d’établir un passeport à la victime, qui bénéficiera aussi d’une bourse d’études de l’État à l’étranger.