Concours Enam: des admis déclarés échoués pour avoir pris du retard pour corrompre le jury à hauteur de 2 millions

0
1049

La corruption s’est installée dans l’enseignement et la formation professionnelle depuis la libéralisation du secteur. La qualité de l’enseignement a tellement baissé que les étudiants Congolais qui vont hors du pays en font les frais. L’administration publique est infectée de faux diplômés avec le rendement que l’on sait. A l’ENAM, 4 élèves ayant pourtant déclarés admis au concours de l’administration ont été recalés après le refus du paiement de 2 millions requis à cet effet par le jury mafieux.

Ce n’est plus un secret de polichinelle qu’à l’ENAM, pour admettre à un concours, il faut mettre la main dans ses poches et non faire valoir son intelligence. Les membres du jury sont tous devenus riches par cette corruption et leur train de vie accéléré est connu de tous.

Au dernier concours organisé par cette branche de l’université Marien Ngouabi, les élèves candidats devraient chacun corrompre le jury par une somme de 2 millions cfa pour être déclarés admis.

Quatre de ses élèves n’ayant pas assez de moyens financiers ont avancé la moitié de deux millions au jury avec la promesse de solder le reste après le forfait. Déclarés admis, ses quatre candidats ont tergiversé pour s’acquitter de la somme restante estimée à un million de cfa.

Après plusieurs rencontres infructueuses, le jury a pris la décision inédite de revenir sur leur admission en les déclarant finalement échoués. Pris de colère, ces élèves réclament le remboursement de leur acompte, ce que le jury corrompu refuse de faire.