Quelles sont les conditions d’accès à la vaccination au sein des véhicules disposés près des marchés domaniaux ?

0
479

Depuis le début du mois de septembre 2021, il a été observé une augmentation du nombre de cas par le Ministère de la Santé. Leur analyse montre que le pays est confronté à une troisième flambée épidémique.

En effet, 50 décès ont été notifiés dans la période du 1er au 21 octobre 2021, la majorité concerne des personnes non vaccinées contre la COVID-19.

En effet, sur la note N°00020 du Ministère de la Santé et de la Population CONGO datant du 08 octobre 2021,
le ministre Gilbert Mokoki renforçait la surveillance épidémique au niveau des points d’entrée (frontières terrestres et aérien).

« Il est envisagé de vacciner au moins 750 000 personnes au cours de l’opération « coup de poing », ce qui va nous permettre d’atteindre un total de 1 029 089 personnes vaccinées, soit une couverture vaccinale de plus 20 % et espérer atteindre au moins 30 % à la fin de l’année, puis 60 % à la fin du premier semestre 2022 » Dixit le premier ministre, chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso – Officiel.

Afin de prendre le pouls d’un sur les sept axes d’urgence prévue pour l’opération « Coup de poing COVID-19 » et de suivre les consignes du ministre de la Communication et des Médias, Monsieur Thierry Moungalla .

Nous avons effectué une descente dans la journée du 26 octobre 2021, dans les centres mobile de vaccination près des marchés domaniaux.

Le constat est accablant, les mesures barrières sont quasiment bafouée, l’espace prévu trop petite et le nombre de volontaires a la vaccination supérieure au nombre prévu ce qui prouvent l’augmentation des opinions favorables a la vaccination contre la Covid-19.

Mais malgré une forte présence policière, des récalcitrants rusent afin de se faire vacciner ou obtenir des fiches.

Dans une note de service N°0029 du premier ministre, chef du gouvernement, il était donné responsabilité à Monsieur Luc Missidimbazi de mettre en place un système de traçabilité et d’authentification des tests COVID-19 et certificats vaccinaux.

Que nous espérons tous infalsifiables et peut-être pourrions-nous assister prochainement dans les villes du Congo a des policiers équipés des tablettes intelligentes qui scanneront nos tests COVID-19 et certificat vaccinaux.