Après une forte rechute, Antoinette Sassou encore évacuée d’urgence en France

0
3871

La première dame Antoinette Sassou Nguesso est internée dans un hôpital parisien après une forte rechute de sa maladie au Congo. L’état de santé de Mère Antou commence à inquiéter ses proches qui craignent le pire et confient qu’elle aurait un moral bas depuis son retour au pompeux au bercail. Un cancer pardonne rarement.

C’était le vendredi 10 septembre dernier que le couple présidentiel atterrissait à l’aéroport de Maya Maya à bord d’un avion affrété à un milliard en Suisse. Ce retour avait fait couler beaucoup de salive après les rumeurs sur l’état de santé de la première dame. Elle avait été internée en France et en Suisse où sa santé s’était détériorée au point de précipiter le voyage de son époux Denis Sassou Nguesso qui quittait Brazzaville pour être à son chevet.

Une apparition dans une église à Paris pour faire taire les langues avait suscité de l’espoir chez ses proches qui espèrent compter encore pour longtemps avec Mère Antou. Au lieu de bien gérer sa convalescence, elle n’a pas arrêté de multiplier les apparitions au Congo.

Aux dernières nouvelles, elle aurait fait une rechute dans son palais en or qui a conduit à son évacuation en France au lieu de leur hôpital hyper moderne d’Oyo. Il est claire que la mort est entrain de biper la première dame et que le sang de milliers de Congolais réclame justice.

A presque 80 ans, Mère Antou ne supporterait plus les infidélités constantes de son époux qui miserait désormais sur les Mbappés pour satisfaire sa forte libido.