Grace au bâtisseur infatigable, bientôt Air France, Ecair, Ethiopian, Lufthansa, Rwandair et Émirats vont desservir Ollombo

0
1432

Dans l’ambition de l’avenir des Mbochis et de l’émergence de la Cuvette en 2025, l’aéroport d’Ollombo qui ne reçoit jusque là des avions du clan Sassou et de ses hôtes, s’apprête à devenir réellement international. Plusieurs compagnies aériennes dont Ecair, Air France, Ethiopian, Lufthansa, Rwandair, Emirats, Asky, Air Côte d’Ivoire vont opérer depuis cet aéroport grâce à l’unique volonté du Roi des Mbochis. L’émergence de la Cuvette n’est plus une illusion mais une réalité.

Inauguré en 2007 par lui-même le bâtisseur infatigable d’Oyo, l’aéroport devrait enfin revêtir sa robe d’aéroport international avant la fin de cette année. Dans l’optique de l’émergence de la Cuvette qui arrive à grand pas, les riverains qui disposeraient des moyens financiers conséquents n’auront plus besoin de faire le voyage de Brazzaville pour prendre l’avion.

A partir d’Ollombo, ces nouveaux riches émergents de la Cuvette s’envoleront directement vers Paris, Dubaï, Abidjan, Lomé, Kigali…Cet aéroport situé dans la brousse sera le plus fréquenté du Congo. La Cuvette étant le département le plus peuplé et plus riche du pays, ses populations profiteront à juste titre de leur pouvoir d’achat.

Jean Jacques Bouya, l’un des plus intelligents de la Cuvette a déjà dévoilé le projet de la construction d’un TER reliant Ollombo à Oyo. L’avenir des Mbochis dont s’inquiétait Nianga Mbouala est plus que jamais rassurant et une réalité. L’exode rural massif des populations de la Cuvette vers Brazzaville et Pointe-Noire devrait prendre un coup dur et c’est l’inverse qui se produirait.