Grâce à l’émergence de Sassou , les licenciés congolais deviennent vendeurs au marché

0
1900

L’émergence prévue en 2025 par Denis Sassou Nguesso est déjà une réalité au Congo. Des choses qui étaient impossible même au temps de Pascal Lissouba deviennent évidentes avec l’actuel pouvoir Mbochis d’Oyo. Dans les marchés domaniaux du Congo, il n’est plus étonnant de croiser des licenciés, bacheliers et autres intellectuels entrain de vendre sur une table alors que des idiots remplissent des bureaux dans l’administration publique.

Le plus grand miracle du règne de Denis Sassou Nguesso est celui d’avoir donné de la valeur aux idiots et ridiculiser les intellectuels. C’est son émergence scrupuleusement boutiquée avec son clan peu après son retour au pouvoir par les armes. La promotion des idiots est tellement élevée que tous les compteurs sont au rouge au grand plaisir des médias d’État qui estiment que Sassou est une chance pour le Congo.

Fulbert Youlou n’avait-il pas prophétisé des faits qui se vivent aujourd’hui ? Des personnes que les congolais croyaient être des intellectuelles sont celles qui soutiennent assiduité la décadence de la Nation en contre partie des avantages politiques et sociaux.

La circulation routière étant devenue l’un des plus gros employeurs du Congo, on y retrouve avec tristesse, des universitaires devenus chauffeurs des bus appartenant aux moins intelligents qu’eux. C’est de le cas de Faustin qui conduit le bus Coaster d’une maîtresse d’un ministre dont le niveau scolaire laisse à désirer.

L’autre secteur important qui emploie les congolais est celui de l’informel avec son centre névralgique qui est le marché Total à Bacongo. Grâce à cette émergence tant vantée, des hommes avec des diplômes dans les poches occupent des tables dans les marchés où ils vendent même le foufou en détail.

Dans l’autre sens, le neveu de Denis Sassou Nguesso, analphabète de haut niveau est devenu un philanthrope narguant les diplômés. Mais que dire, c’est le fruit de l’émergence de son oncle.