Élections love: Pierre Mabiala et Yacine Koumba surpris entrain de « dober » dans un véhicule sur la RN1

0
3454

Un peu d’amour sur la RN1 avant de se lancer dans la bataille unique à Makabana et Banda dans le Niari valait la peine pour le couple Pierre Mabiala et Yacine Koumba, fille du défunt président du parlement Justin Koumba. Ils se seraient stationné un moment de nuit quelque part près de Dolisie pour s’adonner au plaisir charnel dont le député unique tricheur de Makana adore tant.

Yacine Koumba, fille de Justin Koumba née d’une mère malienne a été imposée dans la localité de Banda dans le Niari où son défunt père était député éternel. N’ayant aucune attache avec Banda, c’est Pierre Mabiala qui va la convaincre de rentrer au Congo et se lancer dans la politique et se faire une place dans la mangeoire répondant à la logique du grand remplacement.

Pierre Mabiala qui n’a pas honte de monter sur la fille de son grand frère Justin Koumba se charge de convaincre ses complices du PCT sur la nécessité de faire de la fille son aîné député. «  Ma fille, tout est ok, les Mbochis sont d’accord ! Ce ne sont pas eux seulement qui doivent placer leurs enfants partout, nous aussi devrions profiter de ce pouvoir ! »lâche Mabiala à Yacine.

Les fesses de Yacine étant attirantes, Mabiala ne va supporter et déclare son amour pour sa fille. Après la visite à Banda qui a tourné aux émeutes et protestations contre sa candidature, Yacine Koumba qui a pris goût de la politique est convaincue de la protection de son père Pierre Mabiale et lui livre ses fesses en contrepartie.

Ayant cette capacité à influencer les décisions de la direction générale des affaires électorales comme ministre d’État et poids lourd du pouvoir, Pierre Mabiala réussi à faire écarter Bienvenue Gertrude Hobain Mongo de la course pour baliser le chemin de la victoire à sa maîtresse de fille Yacine.

Les deux amoureux électoraux qui se rendaient à Dolisie avant leurs circonscriptions respectives n’ont pas même attendu d’arriver dans leur ville de transit pour maintenir les relations sexuelles. Ils ont stationné leur véhicule non loin de la RN1 pendant une heure prétextant un repos à leurs gardes corps.