Drame à Makabandilou: une semaine après, aucune autorité n’a rendu visite aux familles des victimes

0
701

Le 30 décembre 2022, trois citoyens étaient emportés par les eaux de la forte pluie qui s’est abattue sur Brazzaville. Un garçon qui tentait de sauver sa mère a perdu la vie aux yeux impuissants des riverains. Une semaine après ce drame, aucune autorité politique ne s’est soucié de rendre visite aux familles des trois victimes pour ne fut ce que les réconforter. Une insensibilité qui n’étonne personne quand on s’est tous la méchanceté des gouvernants.

Bien que le gouvernement a pris la décision de prendre en charges les frais d’inhumation des trois victimes des pluies de Makabandilou, à ce jour aucune autorité n’a été aux chevet des familles de ces victimes.

Jean Jacques Bouya, le responsable principal des malheurs des Congolais, s’est contenté de réunir ses collaborateurs dans son ministère pour parler des choses qu’il était sensé faire depuis 20 ans. L’éternel médecin après la mort.

Dans un pays où les autorités ont un peu de la compassion, les familles des victimes seraient accompagnées dans leur douleur.