Deux Sud-Africains tués dans la guerre Israël-Hamas

0
719

Selon le Département sud-africain, des relations internationales et de la coopération, le processus de vérification est actuellement en cours pour identifier les victimes. L’une d’entre-elles aurait un numéro d’identification israélien, les autorités veulent déterminer si cette personne détenait la double nationalité. L’institution a présenté ses condoléances aux proches des victimes.

Par ailleurs sur le continent, plus de 300 Nigérians qui s’étaient réfugiés en Jordanie depuis Israël ont été rapatriés selon les autorités de Lagos. Le Kenya dit avoir retrouvé tous ses ressortissants en Israël et ouvert une ligne pour les appels de détresse.

Si des pays comme l’Argentine ou l’Inde sont solidaires d’Israël, de nombreux autres se sont contentés d’appeler à la désescalade à l’instar de l’Arabie Saoudite, la Chine, l’Egypte, le Maroc, la Russie ou la Turquie.

L’Algérie, l’Iran, le Soudan ou la Tunisie ont, eux, ouvertement exprimé leur soutien au Hamas, organisation islamiste palestinienne qui contrôle la bande de Gaza.