Décès de El Chapo Mbochis Jean Didier Elongo…Un voleur de moins

0
1545

Condamné à la peine de prison pour détournement des fonds publics, Jean Didier Elongo a profité d’une hospitalisation pour imiter le trafiquant mexicain El Chapo Guzman avant d’être récupéré et ramené en prison. Ayant bénéficié d’une liberté conditionnelle pour raisons humanitaires grâce à son protecteur Jean Jacques Bouya, il vivait dans la grande discrétion avant d’être victime d’un AVC le mercredi 08 septembre. El Chapo Mbochis s’en va sans les milliards volés au Congo.

Jean Didier Elongo, ancien baron du régime tombé en disgrâce est décédé ce mercredi 08 septembre des suites d’un AVC. Pourtant intellectuel et de nature très social, il était à l’instar des natifs de la Cuvette, tombé très vite dans la bêtise de son clan en pillant sans pitié l’État Congolais dont il avait pourtant la lourde charge de contrôler les marchés publics.

On se souvent tous de son épisode avec l’homme d’affaires Mantsima qu’il accusait à tort de voleur alors qu’il en était lui-même un. Dans les derniers jours de sa vie, El Chapo Mbochis a regretté amèrement s’être jeté dans la politique au sein du PCT. « Si j’avais sur à l’époque me trouvant encore en France que nos grands du cartel d’Oyo étaient aussi ingrats et cyniques, je n’aurais pas pris autant de risques pour ce pouvoir ».

Le changement de la constitution en 2015 dont il était un fervent défenseur lui a ramené en prison et humilié devant toute la Nation. Jean Didier Elongo se plaignait chaque fois que ses enfants soient traités des fils de voleur dans la rue. Un voleur de moins et que Dieu veille sur son âme !