Construction d’une nouvelle cimenterie dans le Niari

0
1192

Le ministre du Développement industriel et de la promotion du secteur privé, Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint-Eudes, s’est rendu ce week-end sur le chantier de la cimenterie de Tao-Tao, dans le département du Niari, pourrait être opérationnelle. 

Une délégation conduite par le ministre du Développement industriel et de la promotion du secteur privé, Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint-Eudes a effectué le 7 avril dernier, une visite sur le site de construction de la cimenterie à Tao-Tao, dans le département du Niari. 

Ce projet est un fruit de la coopération entre les gouvernements congolais et indien, à travers un accord de prêt signé le 25 février 2015. 

Le ministre et sa suite ont été informés de l’état d’avancement de la construction de cette infrastructure. Une visite qui s’est soldée par une note positive, à en croire Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint-Eudes.

« Nous ne pouvons que nous réjouir de l’évolution de ces travaux qui, depuis 2020, ont pris de leur envol. Les techniciens aussi bien Congolais qu’Indiens sont à pied d’œuvre pour respecter les délais », a-t-il souligné.

La cimenterie du Niari sera dotée d’une capacité de production estimée à 600 000 tonnes. Elle vise à augmenter la production nationale après la fermeture de deux cimenteries, a indiqué le ministre. 

« Cette usine va intégrer les trois autres opérationnelles à l’heure actuelle au Congo, à savoir : Dangoté, Sonocc et Forspak. Les deux autres, Cimaf et Mindouli étant complémentaires en arrêt, ce qui diminue notre capacité à offrir du ciment sur le marché national et international », a-t-il déclaré.