Construction d’un centre de formation des métiers de mines à Souanké

0
1146

Le ministre de l’Enseignement technique et professionnel, Ghislain Thierry Maguessa Ebomé a procédé, ce lundi 03 avril au lancement officiel des travaux de construction du Centre des métiers de mines, à Souanké dans le département de la Sangha. 

Le lancement officiel des travaux de construction du Centre des métiers de mines à Souanké, dans le département de la Sangha a été symbolisé par un coup de pelle du ministre de l’Enseignement technique et professionnel, Ghislain Thierry Maguessa Ebomé. 

Cet établissement public sera érigé sur un espace forestier de 16 hectares. L’ensemble du projet comprend entre autres, un bâtiment R+1 de 382,11 m² ; des salles de cours ; des ateliers ; une infirmerie ; des dortoirs ; un forage d’eau et un groupe électrogène. 

Ce projet est piloté par le Projet de développement des compétences et des ressources humaines (PDCRH), dont l’objectif se résume au renforcement du capital humain. 

« Spécifiquement, ce projet vise à développer les compétences dans les secteurs clés de l’économie congolaise notamment les mines et le bois. Il vise également à  réduire le chômage des jeunes et à améliorer l’employabilité des formés », a déclaré, Olga Rachel Kimia, coordinatrice du PDCRH.    

La durée des travaux est estimée à 8 mois. 

Par ailleurs, l’implantation de cette infrastructure dans le district de Souanké est une « bonne occasion » pour les populations riveraines dont beaucoup sont dans l’orpaillage artisanal d’avoir une structure de proximité qui peut les « aider à améliorer leur perception dans le traitement des mines », a laissé entendre le ministère de l’Enseignement technique et professionnel.