Congo : pourquoi la Bralico et Brasco ne vendent pas du jus en promotion comme la bière ?

0
982

Dans les rues des deux grandes villes du Congo, on peut constater la prolifération des débits de boisson accompagnée d’une forte promotion des produits alcooliques. A l’opposé de cette baisse considérable des prix de la bière, les populations attendent toujours que les deux brandes brasseries fassent de même pour le jus, produit tant aimé par les enfants.

Un peuple qui boit beaucoup ne se soucie plus de son devenir et noie ses soucis dans l’alcool. Au Congo, tout a été fait pour maintenir les populations dans l’ivresse par la baisse drastique des prix des produits alcooliques. La Bralico et la Brasco se battent tous les jours pour détenir le record de la baisse du prix de la bière.

Dans les rues et devant les bars, on constate comment des annonces font état des grandes promo de bière. Si une bouteille de bière coûte 500 frs, on voit comment 2 reviennent à 750 frs ou 4 à 1500 frs.

Mais à côté de cette grande promotion alcoolique, les enfants qui constituent aussi une grande clientèle des produits de ces brasseries ont été complètement ignorés. Des produits non alcoolisés ne font toujours pas l’objet d’une baisse de prix au grand étonnement des enfants.

On peut comprendre facilement la volonté manifeste de ces deux brasseries de maintenir les Congolais dans la distraction, car le jus de saoule pas et maintient intact les pensées et esprits des consommateurs.