Bagarre entre Sassou et les Nguesso pour les 800 millions des tests Covid dans les deux aéroports

0
5584
DCIM100MEDIADJI_0008.JPG

Parmi les nouvelles mesures de la fameuse opération coup de poing du premier ministre Anattole Collinet Makosso figurait l’obligation des tests Covid pour tout passager à l’arrivée dans les deux principaux aéroports du Congo que sont ceux de Pointe-Noire et Brazzaville. Il s’avère que cette affaire rapporte 800 millions cfa par mois et la famille Sassou se déchire pour ce butin qui revenait au départ à Claudia et son complice Togolais. Claudia a rappelé à ses cousins de ne pas être des Sassou, mais plutôt des Nguesso.

Le conflit entre le clan Sassou et Nguesso renaît-il à cause de l’argent que génère les tests Covid à l’arrivée dans les aéroports de Brazzaville et Pointe-Noire ? On apprend de sources internes à cette famille que Claudia Sassou Nguesso avec l’un de ses oncles qui ont imposé ce business au premier ministre se serait voilement disputé avec le clan Nguesso du pouvoir.

Les Sassou Nguesso se considèrent comme les propriétaires du pouvoir et exigent toujours au Nguesso de faire profil bas. Les Sassou Nguesso sont les enfants et petits-fils de Denis Sassou Nguesso, alors que les Nguesso sont des rejetons des demis frères du chef de l’État. Contrairement à lui-même Denis Sassou Nguesso qui est attaché à sa famille, ses enfants eux ne le sont pas et voient toujours d’un mauvais œil la jouissance des Nguesso.

Le Congo qui n’a pas vraiment affecté par le Covid a vu comment en Octobre 2021, Anatole Collinet Makosso s’est inventé une recrudescence des cas afin d’imposer un pass vaccinal, qui aujourd’hui a disparu dans la réalité. Le but était d’écouler le lot des vaccins reçus et au passage instaurer une arnaque des passagers à l’arrivée au Congo.

Désormais les test PCR réalisés dans les pays d’embarquement ne valent plus et tout passager est obligé d’en faire un autre en foulant le sol Congolais moyennant paiement de 40000 frs. Le passager peut ramener son PCR négatif même des USA et du paradis, il doit payer au Congo pour se faire tester. Le Congo un pays passoire qui ne se fie plus aux tests PCR réalisés par les pays qui les leur font don ?

En réalité, ce n’est qu’un business que le clan Sassou a introduit dans l’opération coup de poing de Makosso qui au passage s’est enrichi aussi avec les milliards débloqués pour cette opération.

Les deux aéroports du Congo qui enregistrent un flux de 14000 passagers mensuels engraissent économiquement quelques 800 millions cfa avec les tests Covid. C’est le laboratoire d’un sujet Togolais parrainé par le clan Sassou qui a ce marché.

La partie Nguesso du clan Sassou a exigé de voir clair dans cette affaire et a été remis à sa place par Claudia et ses frères de la partie Sassou. Ils ont fait clairement fait savoir aux Nguesso que ce sont eux les véritables bénéficiaires du pouvoir de Denis Sassou Nguesso. Les 800 millions mensuels des tests PCR à l’arrivée leur revient de droit et les autres doivent simplement se taire et chercher à s’enrichir ailleurs.