B/ville : un PD apparaît à la dot de son gars avec sa fiancée et gâte tout ! La famille apprend que le bo est un Donbass

0
2533

« Donc Kevin azalaka PD ? Mais il s’est bien moqué de nous ! » ne cessait de répéter le père de la mariée bouleversé par ce qui venait de se produire.L’un des oncles a rappelé à son frère qu’il ne faut plus jamais dans ce pays faire confiance à ces jeunes qui sont simples fonctionnaires, mais avec un train de vie accéléré. Kevin qui s’apprêtait à doter sa fiancée est en réalité un double sim et sa maîtresse PD est venu tout gâter.

Au Congo actuellement, on ne sait plus qui est homme et qui est femme ? Les hommes ont pris goût pour d’autres hommes et tout se mélange. On dit que désormais pour être quelqu’un dans ce pays, il faut être un Donbass et le Congo part en couilles.

Rosalie et sa famille ont subi la plus grande humiliation de leur vie à cause de cette obsession des filles à être honoré. Ils ignoraient que Kevin, celui qui venait doter a une double vie sentimentale.

Rassemblées avec leurs Nzonzi respectifs, les deux familles ne s’attendaient pas à ce qui allait se produire peu avant que les civilités s’échangent. Un jeune homme a surgi au milieu pour s’en prendre à Kévin. Ayant toutes les facettes d’un homosexuel, tout le monde a compris de quoi il s’agissait.

S’adressant à Kévin qui serait son amant avec lequel, ils auraient eu des relations la veille de cette cérémonie de dot, le PD lui a reproché ses mensonges et sa trahison. Il lui aurait caché cet événement. Pour ne pas être pris pour un menteur et jaloux, le PD a sorti les conversations et vidéos entre lui et Kévin.

La famille de la fiancée a décidé de l’annulation de la dot malgré l’opposition de celle du fiancé. « En réalité, tout ce que vous voulez c’est manger et boire ! Pensez un peu à notre fille !» leur a balancé l’oncle de la fiancée.

Comme il en est de coutume au Congo, des songueurs du quartier ont récupéré cette scène et ça partait dans tous les sens. On pouvait entendre des gens affirmer soupçonner depuis Kévin d’être un Donbass. Mais pour les parents de la fiancée, il n’était plus question que leur fille soit en couple avec ce Donbass à moins qu’elle n’y trouve aucun inconvénient à cette double sexualité de ce dernier.