B/Ville : un pasteur brûlé à l’eau chaude par un fidèle à cause de la main noire sur son épouse

0
1838

Un pasteur d’une église de réveil située au quartier Moukondo de la capitale Brazzaville s’est vu verser de l’eau chaude par l’époux de l’une de ses fidèles. Cet homme lui reprochait d’entretenir une relation sentimentale avec sa femme qui est choriste dans son église. Le pasteur a refusé catégoriquement de porter plainte contre son agresseur au nom de sa foi en Dieu qui prône le pardon.

Policier de son état, un homme marié à une fervente choriste d’une église de réveil n’a pas apprécié d’apprendre que le pasteur tournait autour de son épouse depuis des mois. Il a invité le pasteur vers la commune de Moungali où il en a profité pour dénoncer son comportement avant le brûler avec de l’eau chaude récupérée dans un restaurant de la place. Une vengeance bien préméditée.

C’est après avoir été alerté par un fidèle de la dite église que le policier a commencé à mener ses enquêtes sur le comportement de son épouse. Il a été édifié par les conversations Whatsapp entre le pasteur et sa femme. Sans dire mot à cette dernière, il a planifié la punition que le pasteur méritait à ses yeux.

Invité à le rejoindre près de la commune de Moungali, le pasteur ne s’est douté de rien en s’y rendant. Une fois sur place, le policier a rappelé quelques versets bibliques dont les serviteurs de Dieu doivent scrupuleusement respecter.

Niant les faits qui lui étaient reprochés, le pasteur a poussé à la colère le policier qui détenait les captures d’écran de ses conversations avec son épouse. C’est dans cette colère qu’il s’est rendu dans la cuisine d’un restaurant à côté prendre de l’eau chaude qu’il versé sur le pasteur. Le policier a conduit lui-même le pasteur pervers à l’hôpital de Talangai et a payé ses soins.