Musique : Les Bantous de la Capitale sur scène au Maroc

0
1226

Les Bantous de la Capitale avec plus de six décennies de vie sur scène, la passion de la musique et du public ne les ayant jamais quittés. Avec sa rumba, ils continuent de faire le bonheur des mélomanes. Du 22 au 27 novembre prochain, le groupe sera sur scène à Rabat au Maroc dans le cadre de la 10e édition du festival visa For Music.

Plusieurs artistes africains et de la diaspora sont attendus sur la scène de visa For Music. Parmi ceux-ci, il y a le légendaire groupe congolais Les Bantous de la Capitale. Âgés, mais pas usés, Les Bantous de la capitale, l’un des plus anciens orchestres d’Afrique, feront monter la température au Maroc. Ils livreront comme d’habitude un concert époustouflant à la hauteur de leurs prestations.

Authenticité, efficacité, convivialité et bonne ambiance seront les mots d’ordre qui feront marquer l’événement. Sa prestation sera magistrale et d’une manière quasi parfaite, les musiciens de cet orchestre feront trépigner les plus rétifs à la danse pour émerveiller le public qui pour certains vont découvrir pour la toute première fois et en plein concert le groupe qui a marqué l’époque de nos parents.

Par ailleurs, avec des tubes cultes tels que Masuwa, Comité, Monsieur va se marier, Pépé, Bakolo  Mboka, Maman Alphonsine osala  ngai  nini et bien d’autres, la prestation du groupe au royaume du Roi Mohamed sera une vraie nostalgie pour les grandes personnalités .

A vrai dire, Les Bantous de la capitale feront une bonne prestation, cela bien loin d’un orchestre d’une soixantaine. La musique chantée par Les Bantous de la Capitale traverse tous les âges, les frontières et, avec ce groupe, il n’y à pas de musique dépassée. Ce groupe a du rythme, les mélodies et le style pour conquérir, convaincre, subjuguer et épater le public africain et européen qui sera présent au Maroc. Ses sonorités distillent une énergie débordante et donnent envie de danser.

Créé en 1959 par les anciens musiciens de tout puissant OK Jazz de Rock Mambo, au dancing-bar chez Faignand à Brazzaville, l’orchestre Les Bantous de la Capitale regroupe de grands auteurs-compositeurs, instrumentistes et interprètes originaires du Congo Brazzaville. Désormais renforcés par les jeunes, Les Bantous de la Capitale sont des acteurs majeurs de la création de la rumba et du soukous congolais ainsi que du renouveau de la musique cubaine. Ils continuent toujours de jouer un rôle de premier plan dans le paysage musical des pays du bassin du Congo.

Ce groupe a influencé les musiciens de la sous-région, de l’Europe, des pays d’Amérique centrale, des Antilles. Il présente un cycle de vie tout à fait particulier qui va de l’expansion à la maturité, de la stagnation au déclin, en passant par la reprise aux phases de déclin et redressement. Certains orchestres du Congo et d’ailleurs s’inspirent aussi de sa musique.