Au Sud Soudan, la paie du salaire des fonctionnaires n’est pas célébrée dans les réseaux sociaux

0
335




Le Sud Soudan est l’un des pays les plus pauvre d’Afrique qui est victime aussi d’un conflit ethnique qui retarde son envol socio-économique. Les deux principaux belligérants que sont le président Salva Kiir et Riek Machar viennent de signer un énième accord de la paix. Malgré cela, la paie du salaire des fonctionnaires dans ce pays pauvre ne fait jamais l’objet de célébration sur les réseaux sociaux par les partisans du pouvoir. Un acte normal qui n’attire l’attention de personne et qui passe sous silence contrairement au Congo, où le salaire est devenu un motif d’éloges des Bonobos qui dirigent le pays.




Quand vous parcourez les réseaux sociaux de plusieurs pays d’Afrique, triste est de constater que seul au Congo le paiement du salaire des fonctionnaires est considéré comme une prouesse du régime. Un pays pétrolier il faut le rappeler. Même de l’autre côté du fleuve Congo, les Kinois n’en parlent même pas chaque fin du mois.




Les Congolais de Brazzaville se sont toujours considérés comme des instruits et émancipés, mais rien qu’à voir comment les fanatiques du pouvoir célèbrent la paie des fonctionnaires, on est en droit de s’interroger.

Selon un diplomate européen en poste à Brazzaville, c’est une grande humiliation de voir comment le pouvoir encourage ses partisans à faire de la paie du traitement des fonctionnaires un exploit. Un exemple du manque de vision de la classe dirigeante.




Une normalité pour les Sud Soudanais qui est devenue un motif d’éloges au Congo.Des jeunes Congolais ont été infantilisés au point de croire que l’argent du traitement des fonctionnaires sort des poches personnelles de Denis Sassou Nguesso. Un pays dirigé par des gens sans vision ne peut aspirer à l’émancipation.