Anatole Collinet Makosso confirme l’incompétence des Mbochis qui ne sont pas fait pour gérer quoi que ce soit

0
1972

Dans un monologue absurde qu’il a animé devant des journalistes à sa solde dans la capitale économique, le président ministre le plus nul du Congo n’a pas déçu son monde imaginaire. Des mensonges se sont succédé frisant même le ridicule tel que la réhabilitation des voiries urbaines de Pointe-Noire qui serait une réalité selon lui. Mais la seule et unique vérité de ce monologue aura été la reconnaissance de l’incapacité des Mbochis à gérer quoi que ce soit au Congo, d’où le recours aux Rwandais.

« Qui peut citer une seule société privée et entreprise publique gérée par un Mbochis qui fonctionne bien à défaut de faire faillite ? Même les groupes traditionnels ont fait faillite » commente un journaliste pro-primature pour justifier les propos de son chef Collinet.

Dans ses balivernes pour justifier la cession pour 20 ans des terres au Rwanda, Anatole Collinet Makosso a évoqué la présence imaginaire des usines dans la Bouenza, le Niari et le Pool. Incapables de gérer ces usines imaginaires, les congolais devraient être remplacés par les Rwandais selon lui.

Lorsqu’on sait qu’au Congo, c’est tout pour les Mbochis et rien pour le reste des congolais, on est en droit de se demander se ces incompétents dont parlait Collinet ne sont pas les fils de la Cuvette le long de l’Alima ?