Qui a volé les 100 millions débloqués pour le désherbage de la route Makoua Etoumbi ?

0
1281

Ayant coûté 100 milliards cfa au Trésor public congolais, la route Makoua Etoumbi, longue de 96 km est devenue un vrai danger pour ses usagers. La route qui est rétrécie par les herbes a bénéficié d’un financement de 100 millions cfa pour le désherbage bien qu’à ce jour rien n’a été fait. On apprend que cette somme a été comme toujours détournée dès son déblocage par le tout puissant ministre et neveu du chef de l’État Jean Jacques Bouya et Oscar Otoka ( délégué général aux Grands Travaux)



Dix ans après son inauguration par le président de la République Dénis Sassou Nguesso, cette route (longue de 96km) présente aujourd’hui un haut risque pour ses usagers car sa chaussée est menacée par les arbres, surtout les palétuviers et la célèbre plante grimpante appelée en patois « OBONGUI ».



Les chauffeurs constatent que la chaussée de 9 mètres de large est réduite à la dimension de leurs moyens roulants et il y à certains virages où on ne peut pas voir l’autre véhicule arrivé en face à une distance de 7 mètres. D’où, ils sont obligés de rouler à 25km/h disent-ils.



« Lorsque nous nous sommes rendu sur les lieux, nous avons constaté que le plus grand danger se localise entre le village Bokania et Etoumbi (50km) où l’écartement des jambes et des bras d’un homme déterminent le gabarit de la route » renchérit un autre chauffeur.

Le manque d’entretien étant un propre du Congo, les cris de détresse des usagers n’ont pas trouvé d’écho des autorités compétentes avant que les voleurs de la république ne saisissent l’occasion pour se remplir les poches. Oscar Otoka, délégué général aux Grands Travaux et très proche du ministre Jean Jacques Bouya est soupçonné d’avoir détourné les 100 millions cfa qu’il a pu obtenir de l’État pour le désherbage de cette route.