Air Mauritanie se propose de coacher le Congo sur la gestion d’Ecair

0
1225

Quand on est incapable dans tout sauf dans la conservation du pouvoir, rien ne sert de faire la malin en refusant l’aide des bosseurs aussi Mauritaniens soient- ils. Si déjà ce sont eux qui nourrissent l’armée congolaises en pain, les incompétents de l’Alima devraient accepter la proposition de la compagnie Air Mauritanie de les coacher dans la gestion d’Ecair qu’ils peinent à relever.

Après avoir constaté l’incapacité des congolais à gérer une compagnie aérienne et face au refus d’Ethiopian Airlines et d’autres compagnies de signer des partenariats avec ECAIR, la direction d’Air Mauritanie se propose de venir en aide aux Congolais. L’aide consisterait dans le management pour une meilleure gestion de la société avec des ressources humaines de qualité.

Air Mauraitanie qui appartient très pauvre résiste et dessert les deux principales congolaises que sont Brazzaville et Pointe-Noire. Grâce à son sérieux, la compagnie mauritanienne a résisté à plusieurs crises contrairement à Ecair qui a sombré facilement quelques années seulement après son lancement.

Selon un responsable d’Air Mauritanie qui a requis l’anonymat, sa société ne connaît pas cette histoire des billets gratuits donnés aux maîtresses et familles des autorités de leur pays. Grâce à une gestion rigoureuse, les avions de leur compagnie atterrissent et décollent de Brazzaville et Pointe-Noire sans difficultés.

Depuis qu’ils ont commis la bêtise de venir annoncer sur les médias la reprise imminente des vols ECAIR, les essoufflés de l’Alima sont terrés dans leurs tranchées planifiant d’autres mensonges. Ils devraient plutôt saisir la main tendue des mauritaniens pour camoufler leur échec et la honte qui va avec. Même les Mauritaniens veulent apprendre aux congolais sous Sassou la gestion des entreprises !