A Kindamba, Isidore Mvouba se vante d’avoir fait don de deux tracteurs après 27 ans au pouvoir

0
1015

Le président du parlement Isidore Mvouba, accompagné d’une douzaine de députés dont son fils a fait une descente parlementaire dans sa circonscription de Kindamba dans le Pool. Lors d’un meeting qu’il a animé comme au bon vieux temps du monopartisme, il a fustigé la diaspora qui le critique sur les réseaux sociaux. Celui qui émis le vœu d’être inhumé à Oyo au lieu de son propre village réfute les allégations de son inaction à Kindamba en rappelant à la foule avoir fait don de deux tracteurs, électrifié la localité après 27 ans au cœur du pouvoir de son frère et ami Denis Sassou Nguesso qu’il n’a cessé d’associer à ses actions.

Comment peut-on se moquer de son propre village ? Et comment ton propre village peut applaudir tes balivernes ? Il est difficile de l’expliquer, mais c’est ce que le Congo est devenu.

En descente parlementaire à Kindamba son village qui l’a vu naître, Isidore Mvouba, président de l’assemblée nationale s’est plus préoccupé de répondre aux réseaux sociaux que de parler des vrais problèmes auxquels sont confrontés quotidiennement ses votants.

Devant la foule, les 12 députés l’accompagnant et les autorités locales, Isidore Mvouba a fustigé les réseaux sociaux qui distillent des ragots contre lui. En bon fils de Kindamba, il a rappelé avoir électrifié l’hôpital, fait don des médicaments oubliant que les médecins actuellement dans des conditions difficiles.

Mvouba a parlé de ce qu’il a fait dans le passé alors que les populations se plaignent de leur quotidien. Avec le rang qu’il occupe au sein du pouvoir, l’hôpital de Kindamba ne devrait pas ressembler à ce qu’il est aujourd’hui. Le plus comique a été d’entendre le président du parlement se vanter d’avoir fait don de deux tracteurs à Kindamba en défiance aux réseaux sociaux en 27 ans au pouvoir.

Concernant la route qui mène à Kindamba impraticable pendant la saison des pluies, Mvouba s’est perdu dans des justifications dignes des démagogues du PCT. Pour lui, la route n’a pas encore été bitumée à cause de la situation financière difficile du pays, mais qu’il serait déjà en discussion avec Bouya à cet effet. Un mensonge de plus quant on sait que ces collègues nordistes ont bitumé les routes menant vers leurs villages en la même période.

Isidore Mvouba n’a pas non plus expliqué où sont passés les milliards débloqués pour la construction de l’aérodrome de Kindamba débloqués pendant la municipalisation accélérée du Pool et dont il avait la gestion ? Même face à la réalité, les politiciens du Congo sont toujours dans le déni.