63 ans de l’indépendance : un défilé militaire marque l’évènement

0
1266

Le 63e anniversaire de l’accession de la République du Congo à l’indépendance, célébré le 15 août sur le thème « Engagement citoyen, résilience et progrès », a donné lieu à un défilé militaire au boulevard Alfred-Raoul à Brazzaville, en présence du président de la République, chef suprême des armées, Denis Sassou N’Guesso.   

Comme cela est devenu une coutume depuis quelques années, la fête du 15 août a été marquée par une parade militaire qui a permis au président de la République de passer en revue les troupes rangées pour la circonstance au rythme de 21 coups de canon. C’est le commandant de la Zone militaire de défense numéro 9-Brazzaville et commandant de la 40e brigade d’infanterie, le général de brigade Pierre Gaétan Ickey, qui a demandé l’autorisation pour commencer le défilé au chef de l’Etat.

Pendant environ une heure, les unités de la force publique composées des éléments de la police, de la gendarmerie et des Forces armées congolaises ont défilé au rythme de la musique de la fanfare sur le boulevard Alfred-Raoul pavé aux couleurs du drapeau national vert-jaune-rouge. A ces unités de la force publique se sont jointes celles des paramilitaires de la douane et des eaux et forêts. Aux troupes à pied se sont succédé divers engins de la force publique et un ballet des aéronefs.

Ce sont les troupes d’honneur qui ont donné le ton, suivies de l’unité de police constituée n°8 de la Minusca, de l’Ecole militaire préparatoire générale Leclerc, de l’Académie militaire Marien-Ngouabi ainsi que de l’Ecole nationale des sous-officiers de Gamboma. La gendarmerie nationale a été représentée par les détachements de la garde républicaine (le bataillon d’apparats et d’honneurs, le personnel féminin de la garde républicaine, le 1er et le 2e bataillon de la garde républicaine, le groupement d’escadrons mobile de la garde républicaine ; l’Ecole de la gendarmerie nationale ; la région de gendarmerie de Brazzaville ; le personnel féminin de la région de gendarmerie de Brazzaville ; le groupement de gendarmerie des transports aériens ; le 1er groupement de gendarmerie mobile.

La police nationale a, quant à elle, présenté son personnel féminin ; l’Ecole nationale supérieure de police ; le soutien logistique de la police et de la gendarmerie. Au niveau du commandement des forces de police, on a vu passer la brigade anti-criminalité ; le groupement mobile de la police ; l’unité des gardes-frontières ; la police d’actions spéciales, le commandement de la sécurité civile.  Les FAC ont aligné le bataillon de commandement et des services du Grand quartier général ; le bataillon des transmissions, la direction centrale des renseignements militaires représentée par le groupement de reconnaissance. La direction centrale du commissariat ; le 114e bataillon de réparation auto et engins blindés ; l’hôpital central des armées Pierre-Mobengo ; le 32e groupement naval de la marine nationale ; la Base aérienne 01/20 avec ses aéronefs qui ont survolé le ciel ; le personnel féminin de l’armée de terre ; la 40e brigade d’infanterie ; le 36e bataillon d’infanterie ; le 404e bataillon d’intervention rapide.