5 milliards pour la construction de la prison moderne d’Owando détournés par Aimé Emmanuel Yoka

0
1371




Aimé Emmanuel Yoka, ancien ministre de la justice et oncle bourgeois de Denis Sassou Nguesso vit les derniers jours de sa vie au calme après avoir détourné intégralement les 5 milliards débloqués à l’époque pour la construction d’une prison moderne à Owando dans la Cuvette. Un bourgeois voleur ! Eh oui, on en trouve dans la Cuvette Centrale, notamment aux alentours à Oyo.




La construction de cette prison moderne visait avant tout à désengorger la maison d’arrêt de Brazzaville, mais aussi, à offrir des meilleures conditions de détention aux internes. Alors qu’il avait la charge du ministère de la justice, avec le verbe facile et l’orgueil qui le caractérisent, Aimé Emmanuel Yoka, s’est même permis le luxe d’en fournir tous les éléments dans les médias avec en exergue la maquette.




Mais comme toute la malédiction qui suit le régime actuel de Brazzaville, le projet n’est resté que tel. Malgré sa vieillesse ( 89 ans), le bourgeois d’Oyo a volé les 5 milliards disposés pour la réalisation du dit projet.

La famille Nguesso et Cie, sont les uniques au Congo, où tous les membres ont la notion du vol, des bébés aux grands pères. Comment comprendre, une personne aussi âgée, au lieu de se repentir et rejoindre le royaume de Dieu exempt de péchés continue de voler et condamner toute une population dans la misère ?




Loin des cameras aujourd’hui, Aimé Emmanuel Yoka, n’a jamais été interpellé pour ce détournement, mais surtout pour ce triste spectacle offert dans les médias, présentant cette prison inexistante.