21 individus présentés au parquet pour crime économique dans le secteur des douanes

0
1054

Ce lundi 18 mars, 21 individus, principalement en provenance de Pointe-Noire, ont été déférés devant le parquet de la République pour des accusations de crime économique portant préjudice à l’Etat congolais dans le secteur douanier.

Dans un communiqué rendu public ce lundi 18 mars, par le parquet de la République, il est révélé que cette action découle d’une enquête ouverte en septembre dernier à la suite de soupçons de crime économique perpétré contre l’Etat congolais dans le domaine des douanes. Les investigations ont été menées par les services de la Centrale d’intelligence et de documentation (CID) de Brazzaville.

À l’issue de cette enquête, les 21 individus impliqués ont été présentés devant le procureur de la République ce lundi 18 mars.

« Au regard de la sensibilité et de l’extrême gravité des faits, j’ai décidé suivant la procédure de crime flagrant d’engager des poursuites contre ces personnes pour les faits de détournement de fonds publics, faux et usage de faux, intrusion frauduleuse dans un système informatique« , a déclaré le procureur de la République, André Gakala Oko.

Les faits reprochés sont prévus et punis par les articles 147 et 148 du Code pénal, l’article 42 de la Loi du 11 mars 2022 portant prévention et lutte contre la corruption, ainsi que les articles 7 et 10 de la Loi du 5 juin 2020 portant lutte contre la cybercriminalité.

Le procureur de la République, a indiqué que toutes les personnes impliquées ont été placées en détention en vue d’être jugées conformément à la loi.

Par ailleurs, cette affaire rappelle un précédent scandale où deux hauts cadres du ministère du Développement industriel et de la promotion du secteur privé avaient été arrêtés le 23 août 2022 pour des suspicions de détournement de fonds, selon notre confrère Le Troubadour de Brazzaville.