Y a t-il eu un assassinat au domicile de Claudia Sassou?

0
2782

En cette période de campagne électorale, la journée du 10 mars a été marquée par un malheureux événement.

Les Nguesso ont tenu un meeting de campagne à la permanence de la député Claudia Sassou Nguesso, fille de l’autocrate amateur de safous. Comme l’exige la tradition au sein du PCT, des billets de 2000 FCFA ont été promis aux participants à ce meeting.

Dans le contexte de crise actuel, de jeunes badauds appâtés par cette misérable somme sont venus en nombre. Après quelques temps, n’ayant plus de nouvelles de l’argent qui leur a été promis les jeunes ont compris qu’ils avaient été roulés dans la farine. Un mouvement de contestation a pris naissance et s’est progressivement amplifié.

L’un des jeunes désireux de faire entendre sa revendication quant aux 2000 francs promis et non perçus, a pris le leadership de la contestation pour réclamer leur dû. Ce dernier s’est retrouvé face à un élément de la garde de Claudia Sassou Nguesso qui pour unique réponse l’aurait froidement abattu. Loin de s’émouvoir de ce meurtre assumé, Claudia aurait interpellé les femmes du quartier en leur disant « les mamans, retenez vos enfants. Ceci est une injonction de mon père. Tous ceux qui seront tentés de contester en cette période de campagne électorale seront abattus ».

Un fait similaire s’est produit ailleurs dans Brazzaville, au croisement du Nile et de Miadeka où un jeune a également été abattu pour avoir revendiqué son « per diem » de supporter du PCT. Voilà la campagne électorale à la mode Sassou Nguesso.