Vers le prolongement du Viaduc jusqu’aux Tours Jumelles de Mpila

0
4300

La capitale congolaise, Brazzaville, est sur le point de voir une transformation majeure de son paysage urbain avec l’extension prévue du Viaduc qui reliera désormais les Tours Jumelles de Mipla à Kintélé. Cette avancée d’infrastructure promet de désenclaver la zone des berges nord, apportant avec elle une renaissance urbaine et le potentiel de faire de Mpila une agglomération dynamique.

L’annonce a été faite par le ministre d’Etat en charge de l’Aménagement du territoire, Jean Jacques Bouya, lors de la cérémonie d’inauguration des Tours Jumelles de Mpila, le 23 octobre dernier.

Le Viaduc existant, une réalisation architecturale remarquable avec une vue sur le majestueux Fleuve Congo, est déjà un symbole de la modernité de Brazzaville. Il a considérablement amélioré la connectivité entre différentes parties de la ville et a facilité la mobilité urbaine.

Avec ce nouveau projet d’extension du Viaduc, les Tours Jumelles, emblèmes de la ville, vont bénéficier d’une accessibilité améliorée depuis les berges nord. Cette extension permettra aux résidents et aux visiteurs de se déplacer plus facilement entre la commune de Kintélé et le quartier Mpila, à Talangaï, dans le 6ème arrondissement de Brazzaville créant ainsi une synergie urbaine renforcée.

A en croire Jean Jacques Bouya, l’extension du Viaduc jusqu’à Mpila permettra à ce quartier en croissance, de devenir un véritable centre urbain dynamique. L’accès amélioré aux Tours Jumelles, qui abritent diverses entreprises et services, pourrait stimuler le développement économique.

Le 30 juin dernier, l’Etat congolais avait signé avec la société China road and bridge corporation (CRBC), filiale du groupe China communications construction company (CCCC), un accord qui permettra l’extension du viaduc de Kintélé jusqu’au centre ville de Brazzaville, avec une réservation d’embranchement vers l’île Mbamou.