Vers le prolongement du Viaduc de Kintélé jusqu’au centre-ville

0
5309

Ce vendredi 30 juin, l’Etat congolais a signé avec la société China road and bridge corporation (CRBC), filiale du groupe China communications construction company (CCCC), un accord qui permettra l’extension du viaduc de Kintélé jusqu’au centre ville de Brazzaville, avec une réservation d’embranchement vers l’île Mbamou.

Il s’est tenu du 29 juin au 02 juillet 2023 à Changsha, dans la province du Hunan en Chine, la 3ème édition de l’Exposition économique et commerciale sino-africaine (CAETE) au cours de laquelle plusieurs accords ont été signés avec les pays africains.

Pour la République du Congo, un accord de partenariat entre les mairies de Brazzaville et de Kintélé, et la société China road and bridge corporation (CRBC), filiale du groupe China communications construction company (CCCC), a été signé.

L’accord signé en présence du ministre d’Etat en charge de l’Aménagement du territoire, Jean Jacques Bouya, permettra le prolongement du viaduc de Kintélé.

« Le prolongement du Viaduc partira donc de son point actuel jusqu’aux Tours jumelles, et éviter l’embouteillage entre le Viaduc de Kintélé et l’hôpital de Talangaï ; ensuite, un deuxième tronçon partirait du Viaduc jusqu’au centre-ville, avec une réservation d’embranchement vers l’île Mbamou », a déclaré Dieudonné Bantsimba, maire de Brazzaville. 

Pour sa part, Stella Mensah Sassou Nguesso s’en est réjouie avant de fustiger l’incivisme des citoyens sur l’ouvrage existant. 

« Je suis très heureuse qu’on puisse prolonger le Viaduc, c’est ce qui fait la beauté de Kintélé, tout d’abord de Brazzaville, et ensuite en allant vers Kintélé. C’est vraiment dommage qu’un tel édifice, soit abîmé par les congolais l’abiment », a-t-elle souligné.

L’édifice long de 6 865 m a été livré le 30 août 2015, il a coûté plus de 106,407 milliards FCFA au contribuable congolais.