[ Tribune ] : Sassou Nguesso est plus sincère que certains opposants factices

0
1477





Lorsque vous lisez la presse internationale, vous ne serez pas surpris de lire « Sassou Nguesso is a dictator ». Et pourtant cet homme qui n’a autour de lui que sa famille et un personnel composé des femmes et des hommes peu recommandables, assume ce qu’il est, c’est-à-dire un leader politique qui marginalise son peuple et qui protège les pilleurs de richesses de notre pays.




En face de l’homme des tourbières, nous avons une classe politique, infiltrée par des femmes et des hommes, qui se sont autoproclamés opposants, alors qu’ils ne s’opposent à rien en réalité.

Le pire dans cette équation est que nombreux de ceux qui se disent opposants, travaillent pour M. Sassou Nguesso, dans une relation gagnant-gagnant, mais n’ont pas le courage de l’assumer  publiquement.

Si les congolais souhaitent assainir le paysage politique, il va falloir changer le fusil d’épaule et concentrer aussi les critiques en direction de ces opposants factices et corrompus, plutôt que de dépenser systématiquement et mécaniquement de l’énergie à critiquer M. Sassou Nguesso, car cela crée de façon involontaire, un boulevard à ces pseudos opposants qui profitent du travail de sape de ceux qui, en toute sincérité, se battent pour l’amélioration des conditions de vie des congolais.




Quel serait donc l’intérêt pour un opposant sincère de participer à la concertation de Madingou quand on sait d’ores et déjà qu’elle ne servira à rien ?

Pourquoi tourner volontairement le dos au dialogue national prévu la constitution ? La seule motivation pour agir de façon aussi ignoble et absurde demeure sans aucun doute la volonté d’apporter de l’eau au moulin d’un homme à bout de souffle, qui devrait se servir des épaules de ces pseudos opposants pour rester éternellement en haut de l’affiche ?

Les choses doivent être claires pour tous les démocrates congolais. L’heure est arrivée de s’occuper de tous ces tricheurs qui veulent envoyer du bétail à Madingou parce qu’ils sont en réalité plus dangereux que M. Sassou Nguesso.

Il va falloir dépoussiérer les rangs de l’opposition de tous ces funambules politiques qui profitent des sacrifices de la jeunesse congolaise qui se bat tous les jours sur les réseaux sociaux, pour informer l’opinion nationale et internationale de la corruption, du vol et des violences exercés par un pouvoir sans cœur.

Le comportement mesquin de ces pseudos opposants fait mal à notre peuple au même degré que la barbarie imposée par le régime de M. Sassou Nguesso depuis plusieurs décennies.

Si nous laissons ces pseudos opposants continuer à garnir leurs comptes en banque avec l’argent de la misère, du sang et des larmes des congolais, alors dans 20 ans nous seront toujours là à vociférer contre ces descendants spirituels et politiques de M. Sassou Nguesso.




Nous avons tous l’obligation d’arrêter ce virus qui risquent de rendre léthargique notre peuple et affaiblir sa marche vers la liberté.

Laissons de côté nos sentiments car le combat pour le bien-être de notre peuple est la mère des batailles. M. Sassou Nguesso n’est pas le seul congolais sur lequel nous devons focaliser notre attention. Ses associés-faux rivaux méritent d’être confinés politiquement.

Même s’il y’a des porteurs d’eau qui profitent des miettes jetées par le pouvoir, cessons d’être des donneurs de sang universels qui maintiennent en vie des pseudos leaders qui sont en réalité des vampires qui sucent notre sang pour continuer à bénéficier des largesses du pouvoir.

Soyons vigilants et mettons fin à cette sournoise mafia qui veut que certains hommes politiques qui ont abandonné le combat pour la défense des intérêts de notre peuple, ne rêvent que de partage du pouvoir avec celui qui nous envoie tous au cimetière, avec nos cerveaux pleins de rêves.

Laurent DZABA
Président du Mouvement Panafricain et Citoyen