Scandale: la SNPC commande160 véhicules 4×4 et 20 conteneurs de matériel de campagne du candidat Sassou

0
5634

Le Dg de la SNPC Raoul Ominga a commandé et réceptionné au port de Pointe-Noire quelques 160 véhicules 4×4 de marque Toyota en provenance de Dubaï et destinés à la campagne électorale du candidat Denis Sassou Nguesso. En dehors de cette commande, 20 conteneurs ont été déchargés, ils contiennent du matériel pour le même candidat. Cette commande a été faite sur le compte de cette société publique de tous les Congolais. Le pouvoir confond l’État au parti dans leur logique du Parti-État.

Raoul Ominga a été bombardé à la tête de la SNPC juste pour étouffer les bruits contre la gestion calamiteuse et cleptomane de Denis Christel Sassou Nguesso. Ce Mbochis d’Oyo a depuis déclenché toutes les manivelles d’enrichissement illicite. Avec l’argent de la SNPC, il s’est offert une ferme moderne à Oyo dont les poulets sont écoulés sur le marché Kinois.

Comme tout nouveau voleur aime avoir son club de football, Raoul Ominga a crée AS Otoho qu’il subventionne avec de l’argent de la SNPC. Les Mbochis d’Oyo, ont fait du pétrole du Kouilou leur affaire privée et peinent malgré tout à éviter que leurs parents quittent les bords de l’Alima pour Brazzaville et Pointe-Noire, chercher la vie.

Pour prouver sa soumission au pouvoir, Raoul Ominga n’a pas hésité à sortir des caisses de la SNPC des milliards pour s’acheter 160 véhicules 4×4 Toyota à Dubaï. On parle d’une facture de 6 milliards dans les couloirs de cette société.

Ces véhicules tous de couleur blanche sont stationnés actuellement au siège de campagne du candidat Sassou Nguesso au centre-ville de Brazzaville et à Mpila. Pour décharger ces conteneurs , certains travailleurs du port ont été priés de dégager les lieux pour éviter le Songui-Songui. Peine perdue, ceux qui ont été sélectionnés sont révoltés de cette injustice du pouvoir envers le peuple.

Dans les 20 conteneurs en provenance d’Asie, on y trouve des pagnes, Tee-shirts, Banderoles, pancartes, Casquettes, montres, Stylos et toute sorte de gadgets à l’effigie de Sassou Nguesso.

Dans leur logique que le pays leur appartient, les 160 véhicules et les 20 conteneurs ont été exemptés des frais de douane, privant ainsi aux caisses de l’État d’une importante manne financière.