Russie: David Madouka, l’ambassadeur de Sassou qui escroque la bourse des étudiants

0
1318

Le gouvernement de notre pays le Congo a délégué en Russie une délégation des agents du trésor public pour épurer les arriérés de bourse du troisième et quatrième trimestre de l’année 2018, cette délégation a ramené aussi une aide pour les étudiants congolais non concernés par cette bourse de 2018 vue la situation politique et économique actuelle en Russie.

L’ambassadeur en poste à Moscou David MADOUKA a décidé d’une manière unilatérale après les tractations pendant plusieurs jours avec ces agents pour les détourner de leur ordre de mission de payer sans aucune logique que le troisième trimestre de 2018 et le premier trimestre de 2019. Mr David ne s’arrête pas là il interdit même le paiement par procuration alors que cette manière de toucher la bourse permettait jusqu’ici à ceux qui ne peuvent pas se rendre à moscou là où se situe l’ambassade de percevoir leur bourse.

Il faut encore une fois signifier ici que il y a les étudiants concernés par cette arriérée de bourse qui sont dans d’autres pays du monde tel que le Canada, les USA, L’Australie, le Sénégal, le Maroc, la France et certains même se trouvent au Congo Brazzaville. En effet, la Question est celle de savoir comment tout ce monde fera pour se rendre à Moscou dans le contexte actuel? Sur le communiqué il demande les attestations que l’étudiant doit retirer dans son université là encore une bêtise, car nombreux ne sont plus étudiants, Mais cette bourse reste un droit ! Sur le communiqué il n’a même pas fait mention de l’aide du gouvernement tel que décidé depuis le pays…

Tous les congolais en Russie savent ce que notre Ambassadeur a eu à faire avec l’argent laissé par le président Dénis Sassou NGUESSO lors de ses deux voyages en 2019. ( l’ambassadeur avait quelque temps après allé acheter les tracteurs en Biélorussie et envoyer au Congo) Nous sommes congolais, on se connaît tous, sur cette situation avec les méthodes de l’ambassadeur qui ne tiennent pas et vont à l’encontre de la volonté du gouvernement, on peut sans aucun doute comprendre ici qu’il se cache juste une volonté de détourner ces fonds. Au Congo chez nous quand l’argent est sorti du trésor public, cet argent ne revient jamais. Voilà chers compatriotes, la situation que fait face la communauté estudiantine congolaise en Russie. Témoignage des étudiants