Rébellion à Assemblée Nationale : Plusieurs députés du PCT boudent l’arrestation de leur collègue Hydevert Mouagni

0
2635

Jouissant encore de son immunité parlementaire, le député de la mouvance présidentielle Hydevert Mouagni croupit dans les geôles de l’ex DGST pour avoir dit haut ce que tout le monde pense tout bas. Au parlement alors qu’une session a été convoquée par le bureau sous diktat des sécurocrates du pouvoir, la majorité des députés proches du pouvoir rejettent en privé l’arrestation de leur collègue et accusent le bureau d’encourager la dictature dans le pays.

Personne n’ignore qu’Isidore Mvouba n’est qu’une marionnette du clan Sassou, mais de là à sacrifier un député de son bord politique pour avoir juste répéter ce que disent tous les congolais relève du cynisme abjecte. Critiquant l’insécurité juvénile qui s’est installée, la mauvaise gestion de la caste au pouvoir et surtout rappelant les cales contre Pascal Lissouba, l’honorable Hydevert Mouagni a été déshonoré par les siens et jeté en prison comme un malpropre.

Au sein de l’assemblée nationale, plusieurs députés estiment qu’ils ne servent et ne valent rien dans ce pays. Ils ne sont là que pour accompagner la bêtise du clan Sassou et que toutes protestations peuvent entraîner leur embastillement.

Un groupe d’entre eux l’a fait savoir au bureau de l’assemblée nationale, fustigeant la manière dont leur collègue a été interpellé et insistant sur l’absence des motifs soutenus l’ayant conduit au gnouf. « On est en face d’un pouvoir mégalo et répressif ayant perdu complètement la raison. Ces gens sont allergiques aux critiques et voient le diable partout alors que le collègue n’a dit que la vérité » confient plusieurs députés.

Par ailleurs, on apprend aussi que nombreux de ses parlementaires demandent que le vote de la levée des immunités d’Hydevert Mouagni soit secret et non à main levée