Rareté des passeports: le Congo devait 2 milliards au fournisseur allemand

0
1579

Interpellé le 17 août par le président du Sénat, Pierre Ngolo, au cours d’une séance de travail avec le gouvernement, le Premier ministre, Anatole Collinet Makosso, a annoncé que les passeports et cartes nationales d’identité seront bientôt disponibles.

Les demandeurs des passeports rencontrent depuis quelque temps d’énormes difficultés dans l’obtention de ces documents précieux. Interpellé sur cette question, le chef du gouvernement, qui conduisait une délégation devant les bureaux des deux chambres du Parlement, a avancé le problème lié au respect des engagements pris vis-à-vis du fournisseur. Il s’agit notamment d’une société de droit privé allemand à qui le pays devait beaucoup d’argent.

« Ce partenariat a connu un peu de difficulté dans son exécution parce que l’Etat devait un peu plus d’argent à cette société. Maintenant, le gouvernement a pris en charge ses engagements en versant une somme de deux milliards FCFA à son partenaire. Depuis là, cette société a ouvert les vannes. Désormais, les passeports seront disponibles dans le pays », a annoncé le ministre d’Etat, en charge des Relations avec le Parlement, Pierre Mabiala.  

Le bureau du Sénat a, en outre, présenté au gouvernement la situation difficile que traverse les collectivités locales, notamment les conseils départementaux et municipaux. Selon le gouvernement, la double crise aux plans financier et sanitaire est à l’origine du fonctionnement irrégulier des collectivités locales. « Le Premier ministre a pris l’engagement, au nom du gouvernement, d’intérioriser la question et ensuite de travailler dans l’action pour pouvoir apporter tant soit peu une réponse adéquate à cela », a déclaré Pierre Mabiala.