Près de 1000 étudiants congolais à Cuba abandonnés par le régime Sassou

0
621

39 mois d’arriérés de bourse, le retour des étudiants finissants se fait toujours attendre…

Correspondance particulière d’un étudiant congolais, qui nous écrit au nom de leur collectif.

« Grand frère, j’aimerais savoir pourquoi le Premier ministre, Anatole Collinet Makosso, et son ministre des finances, Rigobert Roger Andely, restent sourds aux cris de détresse des étudiants congolais de Cuba, alors que pays a maintenant un peu des moyens financiers? Nous sommes au nombre de 789 gradués en médecine et 100 techniciens de laboratoire de santé publique, qui avons fini notre formation ici à Cuba.

Dans les résidences que nous occupons à l’université, les cubains ne nous donnent plus la ration alimentaire de manière convenable. Ils nous disent clairement que notre contrat est terminé, débrouillez-vous! Il appartient donc à notre gouvernement d’agir en nous prenant en charge. On survit. C’est bien triste pour nous et pour l’image du pays! »

Cri de détresse d’un étudiant congolais de Cuba.